Les progrès thérapeutiques


Le psoriasis en plaques est une maladie inflammatoire chronique qui peut avoir des conséquences importantes sur votre vie sociale, professionnelle et affective. Même s’il n’est pas possible d’en guérir, il existe aujourd’hui de nombreux traitements qui réduisent considérablement les symptômes et améliorent la qualité de vie. (1,2)

La prise en charge de la maladie a évolué ces dernières années :

  • Des traitements qui permettent de retrouver une peau « blanchie » ou « presque blanchie » (sans symptôme de psoriasis ou presque) (4)
  • L’implication du patient dans la prise en charge (prise en compte de l’impact sur la qualité de vie du patient et partage des objectifs thérapeutiques en consultation) (3,4)
  • L’arsenal thérapeutique à disposition des équipes soignantes (nouvelles molécules, nouveaux modes d’action). (1,2,3,6)


La prise en charge thérapeutique


Votre équipe médicale adaptera la prise en charge de votre psoriasis en plaques de façon personnalisée, en fonction des localisations de la maladie, la surface atteinte, l’existence de rhumatisme psoriasique ou non, votre âge, votre état de santé général, l’impact de la maladie sur votre vie quotidienne et de votre ressenti. (3)

Les objectifs des traitements sont : (4)

  • Réduire ou éliminer les plaques de psoriasis (on parle d’une peau « blanchie » ou presque « blanchie »)
  • Améliorer la qualité de vie

Votre implication du patient dans la prise en charge médicale est importante : aussi, vous pouvez discuter avec votre médecin et fixer ensemble les objectifs thérapeutiques à atteindre (par exemple une peau blanchie, moins de démangeaison, etc.). Lors de la consultation suivante, s’il ne sont pas atteints, votre médecin pourra envisager un changement de traitement. À l’inverse, vous pouvez très bien vivre avec votre maladie sans nécessité de traitement médicamenteux. Dans tous les cas, le traitement du psoriasis en plaques est long. Il est donc nécessaire d’établir, dans la durée, une relation de confiance avec votre médecin. (3,4)

On ne peut pas guérir du psoriasis, mais les progrès de la médecine ont apporté de nouvelles thérapeutiques et la recherche continue. Pour ne pas retarder la prise en charge, il ne faut pas hésiter à ouvrir le dialogue avec son médecin. (3)

Il existe 2 types de traitement, qui peuvent être combinés selon les besoins : (4)

Appelés également traitements topiques, ils vont être appliqués sur la peau

  • Baume
  • Crème
  • Lotion
  • Shampoing
  • ...

Leur objectif est de réparer la barrière cutanée et diminuer l'étendue des plaques.

Traitements non appliqués sur la peau

  • Voie orale (comprimés, gélules…)
  • Voie injectable
  • Lumière UV (photothérapie)

Ils agissent sur les mécanismes de l’inflammation et de l’immunité.


Les traitements de première intention sont des traitements locaux. S’ils ne suffisent pas, votre médecin pourra y associer d’autres traitements. (5)

Votre équipe médicale dispose d’un large éventail de molécules médicamenteuses. En fonction de l’activité de votre maladie, de l’efficacité des médicaments et de la manière dont ils sont tolérés et de vos attentes, votre médecin sélectionnera, ou combinera de façon personnalisée, les traitements pour leurs effets sur l’inflammation et/ou sur l’immunité. (1,5)
Pour toute question, n’hésitez pas à contacter votre médecin.


Liste indicative de différents traitement du psoriasis en plaques (5)

Important : pour chaque patient, une stratégie thérapeutique est prédéfinie, ce qui signifie que certaines molécules ne sont prescrites que dans certains cas (par exemple en cas d’échec ou d’effets indésirables d’une autre molécule).

Baume, crème, lait, lotion

  • Hydratants à appliquer tous les jours pour éviter les sensations de tiraillement et les démangeaisons et redonner à la peau sa souplesse (6)

Pommade, crème, lotion, shampoing

  • Anti-inflammatoires
  • Traitements  locaux de référence du psoriasis en plaques (1)

Gel, crème, pommade

  • Action sur l’inflammation pour diminuer l’aspect squameux des plaques de psoriasis (3)

Crème

  • Action décapante sur les plaques pour permettre une meilleure pénétration des traitements locaux (6,7)

Voie orale

Voie injectable


  • Agents anti-inflammatoires et immunosuppresseurs
  • Traitements de référence qui empêchent la multiplication des cellules (3,4)

Exposition aux rayons UVA et UVB
(ultra-violets)

  • Puvathérapie (UVA) ou photothérapie (UVB)
  • Les rayons UV ralentissent la multiplication des cellules de la peau et soulagent l’inflammation (4)
  • Technique exclusivement réalisée par un dermatologue
  • Utilisation limitée dans le temps pour ne pas exposer à un risque de cancer cutané (3)

Voie orale

  • Effet immununosuppresseur en bloquant certaines cellules qui interviennent dans les réactions immunitaires (3,4)

Voie orale

  • Action de régulation du renouvellement de la peau (6,11)

Voie injectable

  • Biomédicaments
  • Effet immunosuppresseur par blocage d’une molécule inflammatoire appelée TNFα, produite en excès dans les maladies inflammatoires et en partie responsable des lésions cutanées (6,7)

Voie injectable

  • Biomédicaments
  • Action sur des molécules messagères du système immunitaire appelées les interleukines, intervenant dans l’inflammation du système immunitaire lié à la maladie (7,8)

Voie orale

  • Médicaments immunosuppresseurs
  • Action au niveau de la cellule pour stopper l’inflammation (3,7)

Quel que soit le traitement qui vous est proposé, il est essentiel de respecter le rythme des consultations et des examens programmés par votre dermatologue, votre rhumatologue et/ou votre médecin traitant.
Veuillez autant que possible à bien suivre les prescriptions médicamenteuses et n’interrompez pas votre traitement sans en avoir parlé à votre médecin traitant. (3)

Vous pouvez également déclarer les effets indésirables directement via le portail de signalement des évènements sanitaires indésirables du ministère chargé de la santé : www.signalementsante.gouv.fr.
Pour plus d’information, consulter la rubrique « Déclarer un effet indésirable » sur le site Internet de l’ANSM : https://ansm.sante.fr. En signalant les effets indésirables, vous contribuez à fournir davantage d’informations sur la sécurité du médicament.


Et les traitements naturels ? (6,7)

Il n’y a pas de traitement « naturel » du psoriasis en plaques, surtout pour un psoriasis sévère.
En complément de votre prise en charge, pourquoi ne pas essayer une cure thermale ? L’hypnose, la relaxation, le yoga, la sophrologie peuvent également accompagner votre prise en charge et vous apporter plus d’harmonie et de sérénité.



Les bonnes habitudes

Pour vivre au mieux avec un psoriasis en plaques, vous pouvez commencer par appliquer de bonnes habitudes au quotidien.

Je prends soin de ma peau au quotidien (12)

Une hydratation quotidienne aide à réparer votre peau et réduire les poussées de psoriasis.


J’arrête de fumer (3,9)

La consommation régulière de tabac, même minime, a un rôle clairement aggravant sur la maladie. Si vous fumez, l’arrêt du tabac fait donc partie intégrante de la prise en charge de votre maladie. Une aide médicale au sevrage peut être proposée. Demandez conseil à votre médecin traitant ou votre pharmacien.


Je fais attention à mon alimentation (6)

Un régime alimentaire équilibré et faible en gras peut améliorer votre santé et prévenir de nombreuses maladies graves.


Je limite l’alcool (1)

La consommation de boissons alcoolisées aggrave le psoriasis en plaques.


Je bouge (10)

L’activité physique est fortement recommandée pour tous.
Un programme d’activité physique bien conçu réduit la fatigue physique et mentale.



  1. Bens G et al. Psoriasis : une maladie systémique. Presse Med.2012; 41 (4) : 338-48
  2. Inserm. Psoriasis. https://www.inserm.fr/dossier/psoriasis/ (consulté le 05/07/2022)
  3. Ameli. Psoriasis. https://www.ameli.fr/hauts-de-seine/assure/sante/themes/psoriasis (consulté le 05/07/2020)
  4. Vidal. Psoriasis. https://www.vidal.fr/maladies/peau-cheveux-ongles/psoriasis.html (consulté le 03/10/2022)
  5. Vidal Recos : Psoriasis en plaques de l’adulte. https://www.vidal.fr/maladies/recommandations/psoriasis-en-plaques-de-l-adulte-1625.html#prise-en-charge (consulté le 03/10/2022)
  6. France Psoriasis. https://francepsoriasis.org/la-maladie/comprendre/psoriasis/ (consulté le 05/07/2022)
  7. Le psoriasis. Moniteur des pharmacies. Cahier 2 - n°3369 du 15 mai 2021
  8. Justiz Vaillant AA, Qurie A. Interleukin. NCBI Bookshelf. A service of the National Library of Medicine, National Institutes of Health. 2019. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK499840/ (consulté le 17/07/2022)
  9. Ameli. Tabac. https://www.ameli.fr/hauts-de-seine/assure/sante/themes/tabac (consulté le 01/06/2022).
  10. Ministère de la santé et de la prévention. Activité physique et santé. https://sante.gouv.fr/prevention-en-sante/preserver-sa-sante/article/activite-physique-et-sante (consulté le 30/06/2022)
  11. Berbis P. Rétinoïdes: mécanismes d'action. Ann Dermatol Venereol. 2010 Nov;137 Suppl 3:S97-103. French. doi: 10.1016/S0151-9638(10)70036-3. PMID: 21185985.
  12. Gelmetti C. Therapeutic Moisturizers as Adjuvant Therapy for Psoriasis Patients. Am J Clin Dermatol. 2009; 10 suppl : 7-12