J’évite les situations entraînant de l’anxiété

Comment se manifeste l’anxiété ?

Elle peut se présenter sous la forme d’attaques de panique, de comportements obsessionnels compulsifs ou d’anxiété généralisée. Elle peut être reliée à des fluctuations motrices médicamenteuses. (1)

Pour limiter l’anxiété, j’essaie de :

Intégrer le besoin de temps
supplémentaire pour me
préparer
Apprendre à reconnaître mes
phases « OFF »
Anticiper mes phases de
blocage et d’organiser la journée
selon le rythme des prises de
médicaments
Adapter les modes de transport
Prévoir la quantité de
médicaments adaptée à la
prescription médicale


Je peux avoir des troubles du comportement

Ces troubles du comportement ou “troubles du contrôle des impulsions” peuvent être : (1)
  • Un besoin irrépressible de jouer (jeu de grattage, tiercé)
  • Des achats compulsifs
  • Des troubles alimentaires comme la boulimie
  • Une hypersexualité

Ils ont été rapportés chez certaines personnes atteintes de la maladie de Parkinson qui reçoivent un traitement médicamenteux. Ils concernent 1 à 14 % des personnes atteintes de la maladie de Parkinson..(1)

Les principaux facteurs favorisants identifiés sont : (3)
  • Les traitements dopaminergiques en association, en particulier avec les agonistes dopaminergiques.
  • La personnalité

Un début précoce de la maladie, des antécédents familiaux d’alcoolisme et un historique de consommation de drogue peuvent être associés à un risque plus élevé de troubles du comportement. (3)

Si vous pensez être atteints de troubles du comportement, parlez-en à votre médecin.(1)



  1. HAS. Guide du parcours de soins Maladie de Parkinson. Septembre 2016.
  2. Hemmerle A, Herman J, Seroogy K. Stress, depression and Parkinson’s disease. Experimental Neurology. 2012;233(1):79-86.
  3. Zhang G, Zhang Z,Liu L et al. Impulsive and compulsive behaviors in Parkinson’s disease. Front. Aging Neurosci. 2014. 6:318.