Icone retour accueil

Uvéite

L’uvéite désigne l’inflammation de tout ou partie de l’uvée et plus généralement une inflammation intraoculaire.1
Le diagnostic doit être posé rapidement.

Définition de l’uvée

En latin « uvea » signifie raisin et a donné naissance au terme uvée. L’uvée désigne l’ensemble des tissus vascularisés qui forment la tunique interne de l’œil comprenant l’iris, le corps ciliaire et la choroïde.2 L’uvée a une couleur pourpre qui rappelle celle du raisin.

anatomie de l'oeil
Anatomie de l’œil 2

Épidémiologie des uvéites

Dans les pays occidentaux, la prévalence des uvéites serait de 38 à 204 cas pour 100 000 habitants et l’incidence de 17 à 52 cas pour 100 000 habitants par an.3
Ce sont des maladies potentiellement graves et responsables de 10 % des causes de cécité.3

Classification des uvéites

Il existe 3 principaux types d’uvéites : antérieure, intermédiaire et postérieure. La panuvéite correspond à une uvéite totale. La classification de ces pathologies peut être basée sur différents critères, dont une selon la localisation. Elle est fondée sur les recommandations de différentes sociétés internationales.3

Dans les pays occidentaux, on observe la répartition suivante :3

  • Uvéites antérieures : 45 à 61%
  • Uvéites postérieures : 13 à 26%
  • Uvéites intermédiaires : 8 à 22%
  • Panuvéites : 7 à 20%

Symptômes des uvéites3

L’uvéite antérieure associe un œil rouge et douloureux à des signes irritatifs : photophobie, larmoiement, blépharospasme (fermeture des paupières de façon répétitive et incontrôlée).
L’uvéite intermédiaire est généralement indolore et entraîne une baisse de l’acuité visuelle.
L’uvéite postérieure provoque des troubles visuels (sensation de flou, tâches dans le champ visuel) et une baisse de l’acuité visuelle.
La panuvéite comprend les 3 types d’atteintes et les symptômes associés.

Certaines formes d’uvéites sont asymptomatiques, ce qui nécessite un suivi régulier.

Zones d'inflammation oculaire uvéite
Zones d’inflammation oculaire

Signes d’alerte d’uvéite3

Si vous ressentez l’un de ces signes, il faut consulter un médecin dans les 48 h :

  • Douleur oculaire récalcitrante aux antalgiques, aux larmes artificielles
  • Douleur oculaire lorsque vous appuyez sur votre paupière, œil fermé
  • Rougeur autour du blanc de l’œil
  • Larmoiement et gêne à la lumière, vous fuyez la lumière
  • Flou visuel
  • Vision de corps flottants de plus en plus nombreux, sensation de brouillard, papillons noirs, mouches (tâches noires), vision d’étincelles ou éblouissements à la lumière
  • Apparition d’une tâche plus ou moins sombre dans votre champ de vision
  • Déformation de l’iris et/ou de la pupille

rougeur de l'oeil uveite

Rougeur autour du blanc de l’œil

deformation de la pupille ou iris en cas d'uvéite

Déformation de l’iris et/ou de la pupille

Association avec une maladie systémique sous-jacente7

Uvéite association avec une maladie systémique sous-jacente
Fréquence de l’uvéite dans la maladie

SOURCES :

  1. de Smet MD et al., Understanding uveitis : the impact of reasearch on visual outcomes. Progress in retinal and eye research 30. 2011 452-470.
  2. Collège des opthalmologistes universitaires de France – Université Pierre et Marie Curie 2004
  3. Brezin A Les uvéites. SFO. Masson ed 2010 – Pages 93-107, 111, 113, 116
  4. Miserocchi E et al. : Review on the worldwide epidemiology of uveitis. Eur J Ophthalmol 2013; 23 (5): 705-717.
  5. Durrani O M et al. : Degree, duration, and causes of visual loss in uveitis. Br J Ophtalmol 2004; 88; 1159-1162.
  6. Jakob E. et al. : Epidemiology of uveitis. Uveitis subtypes in a german interdisciplinary uveitis center – analysis of 1916 patients. 2009.
  7. Pan J. et al. Noninfectious immune-mediated uveitis and ocular inflammation. Curr Allergy Asthma Rep. 2014; 14(1): 1-8.
  8. HAS – Guide médecin – Affection de Longue Durée – Arthrite Juvénile Idiopathique – Juillet 2009.