Icone retour accueil
DOSSIER : Quotidien

Voyage et psoriasis en plaques

Une envie de voyage ? Le psoriasis ne doit pas vous en priver, pas plus que le traitement anti-TNF alpha! Sauf indication contraire de votre médecin, vous pouvez donc partir où vous voulez… à condition de bien vous organiser et d’emporter votre traitement.

Affronter le stress de l’imprévu

Quitter sa routine et son cocon peut être inquiétant, même si vous êtes à l’aise avec votre psoriasis et désormais habitué(e) à prendre votre traitement. Il est normal de se préoccuper de l’organisation du voyage ou des aléas qui pourraient survenir pendant votre séjour hors de votre domicile ! Alors pourquoi ne pas éradiquer le stress par étapes ? Si votre objectif est de partir quelques jours loin de chez vous, commencez par de petits week-ends dans votre région afin de vous familiariser avec l’organisation que des vacances nécessitent pour votre traitement. Vous gagnerez ainsi en confiance et n’aurez plus aucune crainte quant au transport de votre traitement anti-TNF alpha.

Prendre l’avion avec un anti-TNF alpha

Vous pouvez voyager où bon vous semble tant que votre traitement vous accompagne. Tous les moyens de transport sont envisageables : voiture, train, bateau, avion… Mais attention si vous prenez l’avion, il y a quelques précautions à prendre avec le traitement anti-TNF alpha.

Vous connaissez les consignes de transport et conservation des anti-TNFα.Vous savez donc qu’il faut le conserver au frais (selon les recommandations de votre notice), à l’aide d’un sac isotherme pour le transport: le personnel aérien peut vous fournir des pains de glace. Attention le grand froid est aussi néfaste pour le traitement : il ne faut donc pas faire voyager votre traitement en soute, mais bien le conserver avec vous en cabine.

Une ordonnance mentionnant la Dénomination Commune Internationale du médicament ainsi qu’un certificat (en anglais) attestant de votre maladie et de la nécessité de transporter votre traitement en cabine pourront vous être utiles. Pensez à demander ces documents à votre médecin avec le départ.

Astuce : conservez une copie papier ou numérique de ces documents, pour pouvoir acheter votre traitement sur place en cas de perte.

Pensez aussi à vous assurer de la présence d’un réfrigérateur (ou minibar) pour conserver votre traitement au frais sur votre lieu de résidence.

4 conseils pour un voyage plus serein

  • Avant votre départ, consultez votre médecin pour lui demander des conseils ainsi que l’ensemble des documents utiles (ordonnance, certificat de transport, etc) ; programmez éventuellement une consultation à votre retour pour renouveler votre traitement.
  • Prévoyez d’emporter tous les médicaments dont vous avez besoin, pour toute la durée du voyage. (Veillez aussi à en avoir un peu de reste pour votre retour afin de ne pas devoir courir à la pharmacie !)
  • Mettez en place un système d’alerte afin de ne pas oublier la prise de votre traitement le moment venu, car sorti de sa routine habituelle on a vite fait d’oublier…
  • Enregistrez les coordonnées de vos différents professionnels de santé (de ville ou de l’hôpital), afin de pouvoir faire appel à eux en cas de questions ou de difficultés pendant votre séjour.

PARTAGER CET ARTICLE