Icone retour accueil
DOSSIER : Quotidien

Activité physique et MICI

Certes, il est recommandé à tout le monde de pratiquer une activité physique régulièrement ; il est même préconisé de pratiquer une activité d’intensité modérée (la danse, la marche et même le ménage ou le jardinage entrent dans cette catégorie) pendant au moins 2h, chaque semaine. Cependant, ces prérogatives sont probablement le cadet de vos soucis quand vous avez le moral à plat. Et vous craignez peut-être d’avoir un accident de parcours ou d’aggraver votre Maladie Inflammatoire Chronique de l’Intestin avec l’activité physique ? Eh bien détrompez-vous ! Non seulement une activité physique n’aggravera pas vos symptômes, mais elle se révèlera également bénéfique.

Il est donc temps d’intégrer un peu d’exercice dans votre quotidien ! Mais avant toute chose, vérifiez avec votre médecin que le programme envisagé est adapté à votre condition physique et à votre traitement.

L’activité physique, c’est bon pour le moral !

Pratiquer une activité physique réduit le stress, vous aide à mieux affronter les multiples pressions qu’impliquent une MICI, améliore votre qualité de vie et dynamisera votre propre estime. Le bon air sera des plus bénéfiques pour soulager votre stress. Pourquoi ne pas vous promener tous les jours dans le parc de votre quartier ? Les jardins publics sont dotés de toilettes, ce qui vous soulagera de cette angoisse éventuelle. Si vous préférez rester près de votre domicile, vous pouvez vous adonner au jardinage ou, si vous n’avez pas de jardin, tenter les consoles de jeux dotées d’une planche fitness.

Varier les activités

Le changement est bénéfique : varier les exercices physiques vous permettra de travailler différentes parties de votre corps. Vous améliorez ainsi votre santé cardiovasculaire, votre force musculaire, votre posture, votre sens de l’équilibre et votre amplitude de mouvements. Les consoles de jeux dotées d’une planche de fitness sont parfaites pour vous : elles permettent de combiner de nombreux exercices (yoga, fitness, renforcement musculaire).

Dompter la fatigue liée à votre MICI

Les MICI sont souvent source de fatigue et de démotivation ! Les jours où vous aurez une petite forme et le moral en berne, forcez-vous à bouger ne serait-ce qu’un peu. Cela vous remontera le moral et vous donnera de l’énergie.

A lire aussi : Fatigue : que faire ?

Respecter vos limites

La clef du succès réside dans la connaissance de vos limites : fractionnez vos séances d’activité en plusieurs sessions, réparties tout au long de la journée. Par exemple, vous pouvez faire 10 minutes d’étirement chez vous, puis marcher jusqu’à la rue commerçante la plus proche et rentrer pour ensuite pratiquer 10 minutes d’haltères, de fitness ou de yoga un peu plus tard dans la journée.

PARTAGER CET ARTICLE