Parler de la maladie à mon enfant

Il n’est pas toujours facile de savoir jusqu’où aller dans les explications que l’on doit donner à son enfant quel que soit son âge. Voici quelques conseils.

La quantité d’informations que votre enfant peut assimiler dépend de son âge et de ses besoins. En tant que parent, c’est vous qui le connaissez le mieux.

Tous les enfants sont différents et vous avez probablement déjà trouvé des approches qui vous conviennent pour parler de la maladie de votre enfant et de son traitement.

Nous allons ici partager quelques conseils qui ont marché pour d’autres familles…

 

Si vous êtes parent d’un jeune enfant

– Il peut être difficile d’expliquer la maladie à un jeune enfant. Essayez d’utiliser des images simples pour aider votre enfant à comprendre.

Pour télécharger l’image, cliquez dessus pour l’agrandir, puis cliquez droit et sélectionnez « Enregistrer l’image sous ».

– Si votre enfant ne se sent pas bien, il est important qu’il soit capable de vous parler des symptômes qu’il ressent. Si cela peut aider votre enfant, vous pouvez essayer de trouver des mots ou des expressions qu’il sera capable d’utiliser lorsqu’il vous décrit ses symptômes, par exemple, une douleur.

  • Essayez d’être rassurant(e) mais en restant honnête. Par exemple, vous pourriez dire : « Prendre le médicament que les médecins t’ont donné pourra probablement t’aider à te sentir mieux. Mais nous devons nous souvenir de le prendre. »
  • Créez un tableau avec des étoiles pour que votre enfant puisse faire le suivi de ses injections.
  • Si votre enfant pose une question et que vous ne savez pas comment répondre, proposez-lui de l’écrire et de l’apporter au prochain rendez-vous avec son médecin ou son infirmier(ère). Cela aidera votre enfant à comprendre les rôles joués par les différentes personnes impliquées dans ses soins.
  • Proposez à votre enfant des choix flexibles. Vous ne pouvez pas lui demander s’il veut prendre son médicament ou pas, mais vous pouvez malgré tout donner à votre enfant un choix, pour l’aider à se sentir indépendant. Par exemple, vous pourriez dire : « Veux-tu t’asseoir sur mes genoux pendant que nous prenons ton médicament, ou préfères-tu t’asseoir dans ton fauteuil préféré ? »
  • Votre enfant pourrait croire qu’il a une maladie à cause de quelque chose qu’il a fait lui-même. Rappelez-lui que la maladie n’est pas de sa faute.

Si vous êtes parent d’un adolescent

Les adolescents sont capables d’intégrer plus d’informations. La quantité d’informations que les adolescents veulent connaître est variable. Cependant, expliquer à votre adolescent comment fonctionne son médicament peut l’aider à comprendre pourquoi il est nécessaire qu’il continue à le prendre.

-Utiliser un schéma simple peut vous aider à expliquer la maladie.

Pour télécharger l’image, cliquez dessus pour l’agrandir, puis cliquez droit et sélectionnez « Enregistrer l’image sous ».

 

  • Prévoyez une récompense pour votre adolescent lorsqu’il atteint l’objectif dont vous avez convenu.
  • Les adolescents peuvent avoir des difficultés à comprendre le caractère « à vie » d’une maladie et le fait que l’on ne peut pas la « guérir ». Soyez prêt(e) à répéter les messages clés concernant la maladie et les raisons pour lesquelles votre enfant a besoin de médicaments, même s’il se sent bien.
  • Si vous gardez une attitude positive et encourageante à l’égard de son traitement, votre enfant sera plus enclin à respecter son plan de traitement.(1)
  • Encouragez votre adolescent à parler à d’autres personnes qui peuvent aussi l’aider.
  • Rappelez à votre adolescent que s’il se sent mieux, c’est un signe que le traitement fonctionne. Faites remarquer toutes les choses qu’il peut faire maintenant qu’il se sent mieux.

En résumé

Il est important que vous parliez à votre enfant de la maladie et de son traitement. Plus l’enfant comprend, plus il sera capable de voir pourquoi il doit respecter son plan de traitement et plus il deviendra autonome dans la gestion de son traitement.2

En savoir plus

  • Conseils pour parler aux adolescents
  • Que signifie cette expression ?

 

Source :

  1. Drotar, D and Bonner MS, Influences on adherence to pediatric asthma treatment: a review of correlates and predictors,J Dev Behav Pediatr. Déc. 2009;30(6):574-82
  2. Hanghoj and Boisen, Self-Reported Barriers to Medication Adherence Among Chronically Ill Adolescents: A Systematic Review, Society for Adolescent Health and Medicine, 2014, page 137

 



En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour améliorer votre navigation et réaliser des statistiques de visite. Pour en savoir plus et paramétrer les Cookies cliquez ici

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer