Icone retour accueil
DOSSIER : Inhibiteurs de JAK

Précautions à prendre lors d’un traitement par un inhibiteur de JAK

1. Soyez attentif à l’apparition de tout signe ou symptôme d’infection 1

Les inhibiteurs de JAK peuvent réduire la capacité de votre corps à lutter contre les infections et aggraver ainsi une infection existante ou accroître le risque de développer une nouvelle infection.

Consultez votre médecin de toute urgence si vous présentez des signes d’infection tels que :

  • Fièvre/frissons
  • Toux persistante
  • Plaies /cloques sur la peau
  • Sueurs nocturnes
  • Problèmes dentaires
  • Éruptions sur la peau accompagnées de cloques
  • Sensation anormale de fatigue / Maux de tête persistants
  • Perte de poids

A Lire aussi Risque d’infection et autres effets indésirables des inhibiteurs de JAK

2. Informez votre médecin et vos professionnels de santé de votre traitement par un inhibiteur de JAK 1

Vous devez notamment les informer :

  • Si vous devez subir une intervention chirurgicale ou un soin dentaire à risque infectieux
  • Avant de prendre tout autre médicament

3. Effectuez les examens de suivi demandés par votre médecin 1

4. Pour les femmes en âge de procréer, adoptez une contraception efficace 1

Si vous êtes une femme en âge d’avoir des enfants, utilisez un moyen de contraception efficace pendant toute la durée de votre traitement par un inhibiteur de JAK.

Si vous arrêtez votre traitement par un inhibiteur de JAK, poursuivez cette contraception pendant la durée indiquée par votre médecin.

A lire aussi : Grossesse et traitement par inhibiteur de JAK

5. Respectez scrupuleusement la prescription (dose et fréquence)1,2

check liste

Il est essentiel de prendre le traitement par un inhibiteur de JAK de façon régulière et continue, et cela même quand les symptômes ont diminué ou disparu.

En effet, l’arrêt du traitement par un inhibiteur de JAK ou une prise non régulière risquerait d’entraîner une reprise des symptômes.

  • N’arrêtez jamais votre traitement avant d’en avoir parlé avec votre rhumatologue.
  • Suivez attentivement les indications de votre médecin pour la prise de votre traitement : respectez le nombre, la fréquence des prises et la durée du traitement.

Pourquoi est-ce si important ? Lire notre article sur l’observance au traitement par inhibiteur de JAK.

Pour en savoir plus, consulter notre brochure :

SOURCES

  1. Notices des médicaments inhibiteurs de JAK.
  2. Desbrus-Qochiba A, Cathébas P. Obéir ou adhérer ? L’observance thérapeutique en question. Médecine & Longévité. 2012;4:111-22.

PARTAGER CET ARTICLE