Icone retour accueil
DOSSIER : Traitement par anti-TNF alpha

Transport et conservation du traitement anti-TNF alpha

Vous êtes un acteur à part entière du bon usage de votre traitement, et notamment, en cas de traitement ambulatoire, de la conservation, du transport et de l’utilisation du médicament.

Conserver les anti-TNF alpha à l’abri de la chaleur

icone-alert

Vérifiez bien le mode de conservation de votre traitement sur sa notice ou renseignez-vous auprès de votre médecin (ou pharmacien).

Les anti-TNFα sont des médicaments qui se conservent entre + 2°C et + 8°C. Il ne faut pas qu’ils soient congelés ni exposés à des températures élevées.(1)

En cas de traitement par perfusion intraveineuse, les précautions sont prises par l’hôpital.

Mais dans le cas d’un traitement ambulatoire se conservant entre + 2°C et + 8°C, il vous appartient de prendre certaines précautions :

  • pour maintenir, si nécessaire, la chaîne du froid chez vous, les boîtes de médicament anti-TNF doivent être conservées dans votre réfrigérateur. Il faut donc vérifier que la température se situe entre + 2°C et + 8°C en mettant un thermomètre dans la partie où le traitement sera conservé ;
  • il faut également avoir un réfrigérateur très propre et le nettoyer régulièrement avec un produit ménager à base d’eau de javel, par exemple.

Pour plus d’informations sur les conditions de conservation, se reporter à la notice de votre médicament.

Prévoir le renouvellement du traitement

Dans le cas d’un traitement ambulatoire, vous devez gérer votre stock de médicament : vérifiez la date de péremption et le nombre d’injections restantes, ceci afin d’en avoir toujours une boîte au moment de l’injection.

Assurez votre approvisionnement en médicament selon votre ordonnance auprès de votre pharmacien en veillant à le prévenir au moins 48 heures à l’avance (jours ouvrés uniquement) afin qu’il puisse le commander pour vous.

Profitez-en pour demander à votre pharmacien :

  • De vous réexpliquer l’ordonnance, si nécessaire ;
  • De vous procurer une sacoche isotherme ;
  • De vous fournir gratuitement un collecteur de déchets à risque infectieux.

Transporter les médicaments anti-TNF

Dans le cas d’un traitement ambulatoire, certaines précautions sont à prendre lors de vos déplacements :

  • Entre la pharmacie et votre domicile, mais aussi lors de tous vos déplacements, rendez-vous médicaux, ou voyages, la chaîne du froid doit être respectée pour garantir l’efficacité et la qualité du traitement.
  • Il faut donc transporter le médicament dans une sacoche isotherme contenant des pains de glace réfrigérées.
  • Les plaques réfrigérées ne doivent pas être en contact avec le médicament au risque de le congeler et le dénaturer (et ainsi le rendre inefficace). Il est recommandé de ne pas sortir le traitement de sa boîte d’origine, pour le protéger.
  • Il est également préférable d’avoir toujours des plaques réfrigérées au frais (au réfrigérateur ou au congélateur en fonction des types de plaques).
  • Des sacoches isothermes et des plaques réfrigérées peuvent être fournies par vos professionnels de santé.

Que faire en cas de rupture de la chaîne du froid ?

Les anti-TNFα sont sensibles à la chaleur ou au froid extrême et doivent être conservés entre + 2°C et + 8°C pour garantir leur efficacité et qualité.

Lorsque la chaîne du froid n’a pas été respectée (coupure de courant, porte du réfrigérateur mal fermée, transport sans glacière, congélation…), il convient d’appeler le service d’information médicale du laboratoire commercialisant le médicament afin de savoir s’il est encore utilisable (n° de téléphone dans la notice du médicament).

Avant d’injecter l’anti-TNF

Pensez à sortir votre médicament du réfrigérateur plusieurs minutes avant l’injection afin qu’il soit moins froid, mais laissez-le dans son emballage jusqu’au dernier moment.

Avant d’utiliser le stylo d’injection ou la seringue, observez le liquide : il doit être clair et incolore. Si votre traitement est trouble ou que des résidus apparaissent à la surface, ne l’utilisez pas. Rapportez-le à votre pharmacien qui vous l’échangera contre un nouveau stylo ou une autre seringue.

Quelles mesures de sécurité prendre vis-à-vis des enfants ?

Placez votre traitement dans une zone suffisamment en hauteur dans le réfrigérateur, si possible dans une boîte métallique, sans retirer le médicament de sa boîte (le métal conduit le froid et le traitement sera bien conservé). Penser également à mettre le collecteur de déchets à risque infectieux en hauteur, hors de la portée des enfants et à l’écart d’une source de chaleur.

Voyager en avion avec un médicament anti-TNF

Vous prenez l’avion ? Sachez que les compagnies aériennes et les contrôles de sécurité tolèrent la présence de seringues (ou stylo d’injection) dans votre bagage à main. Il faudra vous organiser avant votre départ car vous aurez besoin de :

  • Une ordonnance en anglais utilisant la Dénomination Commune Internationale ou DCI de votre traitement (le nom de la molécule est identique dans le monde entier). Cette ordonnance pourra également se révéler utile lors de passage à la douane ;
  • Un certificat en anglais attestant de votre maladie et surtout de la nécessité de transporter avec vous des dispositifs d’injection, et non en soute ;
  • La boîte d’origine de votre traitement. Avoir votre traitement anti-TNF en cabine vous permet de ne pas vous retrouver démuni(e) si jamais vos valises sont perdues, mais surtout d’éviter les écarts de température en soute.

Conseil : appelez la compagnie aérienne avant votre départ afin de vérifier avec eux les formalités pour placer votre traitement en cabine.

A retenir : Comment transporter et conserver un médicament en ambulatoire ?

Les points clés :

  • Être strict dans le respect de la chaîne du froid ;
  • Utiliser des sacoches isothermes avec des plaques réfrigérées pour le transport ;
  • Placer la ou les boîtes de médicament dans le réfrigérateur dès l’arrivée au domicile ;
  • Vérifier régulièrement la température de la zone de stockage du médicament dans le réfrigérateur et sa propreté ;
  • Vérifier la date de péremption et le nombre de dispositifs d’injections (seringue ou stylo) restant dans votre réfrigérateur, et prévenir votre pharmacien au moins 48 heures à l’avance (jours ouvrés uniquement) pour commander le traitement.

Sources :

  1. Association française des Polyarthritiques – Boite à outils. Disponible à http://af-polyarthrite.net/nl5/02anti-tnf%20alpha.pdf (consulté le 15/11/2019).

PARTAGER CET ARTICLE