Icone retour accueil
DOSSIER : Traitement par anti-TNF alpha

Prescription d’un anti-TNF alpha et parcours de soins

Vous venez de recevoir votre 1ère ordonnance d’anti-TNFα ? Voici quelques informations et conseils pour le bon déroulement de votre traitement.

Ordonnances et renouvellement

  • Respectez scrupuleusement l’ordonnance du médecin spécialiste. Ne modifiez pas votre traitement, notamment le rythme et les doses, sans l’avis de votre médecin spécialiste ;
  • Pensez à consulter régulièrement votre spécialiste de ville afin de renouveler les ordonnances si nécessaire ;
  • Conservez les ordonnances ou tout document lié à la prescription d’un anti-TNFα car ils peuvent être utiles à la Sécurité Sociale ou à votre mutuelle, mais également en cas de voyage ou de déplacement.

Les questions à poser à votre médecin

Profitez de vos rendez-vous avec votre médecin pour lui poser toutes vos questions concernant votre traitement et votre maladie… Vous pouvez également lui demander des explications concernant votre ordonnance (fréquence, dose).

Enfin, si vous préparez un voyage en avion ou à l’étranger avec un traitement ambulatoire, demandez à votre médecin :

  • un duplicata en anglais de l’ordonnance en indiquant la DCI (dénomination commune internationale) du médicament qui est universelle,
  • un certificat médical attestant de la nécessité de transporter des dispositifs avec aiguille,
  • l’adresse d’un correspondant local compétent.

Les professionnels de santé qui interviennent dans votre parcours de soin.

Votre médecin spécialiste hospitalier (exerçant à l’hôpital ou en clinique)

C’est votre praticien hospitalier qui prescrit pour la première fois un anti-TNFα car seuls les spécialistes exerçant en centre hospitalier ou en clinique sont habilités à initier ce traitement.

Son rôle dans votre suivi sera notamment :

  • de vous recevoir en consultation au moins une fois par an ;
  • de renouveler votre traitement par anti-TNFα au moins tous les 12 mois, dans le cas d’un traitement ambulatoire (traitement en dehors de l’hôpital)
  • d’assurer le suivi de votre maladie et des différents traitements (dont les anti-TNFα). Dans le cas d’un traitement en dehors de l’hôpital, ce suivi pourra aussi se faire avec votre spécialiste de ville.

Au cours de ces consultations, votre médecin spécialiste hospitalier vous remettra vos ordonnances, si votre traitement est en ambulatoire. L’ordonnance de votre traitement par anti-TNFα est un peu particulière car elle est spécifique aux médicaments « dits d’exception ».(1)

Elle peut s’ajouter à l’ordonnance d’Affection Longue Durée (ALD).

Sur l’ordonnance figure :

  • Le nom du produit,
  • Le dosage,
  • Le mode d’administration,
  • La fréquence des injections,
  • La durée du traitement et la quantité que votre pharmacien doit vous délivrer, exprimée en QSP (« Quantité Suffisante Pour »).

Votre médecin spécialiste exerçant en ville

Votre médecin spécialiste libéral vous envoie au praticien hospitalier pour l’initiation d’un traitement par anti-TNFα.

Il s’implique dans la prise en charge de votre maladie et le suivi du traitement par anti-TNFα. Il va gérer avec le praticien hospitalier :

  • Le traitement par anti-TNFα,
  • Vos autres médicaments,
  • Les effets indésirables qui peuvent survenir,
  • Une éventuelle adaptation de traitement : posologie (dose), fréquence des injections,
  • Le suivi de votre maladie.

Dans le cas d’un traitement en dehors de l’hôpital, le médecin spécialiste de ville peut renouveler votre traitement.

Votre médecin généraliste

Votre médecin généraliste a un rôle important car il est souvent le premier médecin consulté en cas de problème. Il ne peut ni prescrire ni renouveler le traitement par anti-TNFα. Toutefois, il doit être informé des détails de votre traitement pour juger si un événement survenant sous anti-TNFα peut être en rapport avec le traitement, et se mettre en relation avec votre médecin spécialiste si besoin.

Il peut être un interlocuteur en cas de questions ou d’inquiétudes, voire un intermédiaire pour alerter votre médecin spécialiste.

Votre pharmacien

Le pharmacien intervient en cas de prescription d’anti-TNFα par voie sous-cutanée en ambulatoire.

  • Il commande votre traitement et vous le délivre sur présentation de votre ordonnance.
  • Il peut vous réexpliquer l’ordonnance et s’assurer de l’absence de contre-indication ou d’interaction avec vos éventuels autres traitements.
  • Il peut être un interlocuteur en cas de questions ou d’inquiétudes, voire un intermédiaire pour alerter votre médecin généraliste ou votre spécialiste.
  • Vous pouvez également lui demander un collecteur de déchets à risque infectieux (gratuit).

Votre infirmier(e) à l’hôpital ou en ville

L’infirmier(e) va assurer le bon déroulement des perfusions intraveineuses dans le cas où vous êtes traité par anti-TNFα à l’hôpital, ou vous apprendre les gestes de l’injection sous-cutanée si vous désirez les réaliser vous-même à domicile.

L’infirmier(e) peut être un interlocuteur en cas de questions ou vous rappeler les conseils donnés par votre médecin. L’infirmier(e) peut également être un intermédiaire pour alerter votre médecin généraliste ou votre spécialiste.

Sources :

1. Caisse Primaire d’Assurance Maladie. Ameli-sante. http://www.ameli.fr/professionnels-de-sante/medecins/exercer-au-quotidien/prescriptions/medicaments/regles-particulieres-de-prescription.php [consulté le 15/11/2019]

PARTAGER CET ARTICLE