Icone retour accueil
DOSSIER : A propos des anti-IL23

Traitement anti-IL23 et points de vigilance

Surveiller les signes d’infection et de réaction allergique

Les anti-IL23 bloquant la cascade inflammatoire, l’organisme peut avoir des difficultés à se défendre face à une infection.

Vous devez donc être attentif à tout signe d’infection et de réaction allergique pour le signaler à votre médecin afin qu’il traite l’infection ou la réaction allergique et éventuellement, suspende le traitement par anti-IL23.

De même, une bonne hygiène dentaire est vivement conseillée pour éviter la survenue d’une infection dentaire1.

Informez votre médecin, pharmacien, infirmier/ère :

  • Si vous utilisez, avez récemment utilisé ou pourriez utiliser tout autre médicament
  • Certains types de vaccins ne doivent pas être administrés pendant votre traitement par anti-IL 23. Reportez-vous à la notice de votre médicament pour plus d’informations

Consultez votre médecin de toute urgence si vous présentez des signes de réaction allergique ou d’infections.

Voici des exemples de signes de réactions allergiques aux traitements anti-IL232:

  • Des symptômes d’urticaire et d’essoufflement
  • Des difficultés à respirer ou à avaler
  • Un gonflement du visage, des lèvres, de la langue ou de la gorge
  • Des démangeaisons sévères de la peau, accompagnées d’une éruption cutanée rouge ou de boutons

Exemples de signes d’infection2 :

  • De la fièvre ou des symptômes pseudo-grippaux
  • Des douleurs musculaires
  • Une toux, un essoufflement
  • Une sensation de brûlure lorsque vous urinez ou un besoin d’uriner plus fréquemment que d’habitude
  • De la diarrhée ou des maux de ventre
  • La présence de sang dans les glaires (mucus)
  • Une perte de poids
  • Une peau chaude, rouge ou douloureuse
  • Des lésions sur le corps autres que celles liées à votre psoriasis

À la moindre infection, suspicion d’infection ou d’allergie grave ne prenez pas votre traitement et consultez immédiatement un médecin.

En cas de doute, adressez-vous à votre médecin, votre pharmacien ou infirmier(ère) avant d’utiliser votre traitement et durant son utilisation.

Sources :

  1. ANSM. Prescription des antibiotiques en pratique bucco-dentaire. Recommandations 2011.
  2. Notices des médicaments anti-IL23

PARTAGER CET ARTICLE