Icone retour accueil
DOSSIER : A propos des anti-IL23

Transport et conservation d’un traitement anti-IL23

Transporter et conserver son traitement anti-IL23

  • Votre traitement doit être conservé au réfrigérateur (2 °C – 8 °C). Il ne doit pas être congelé.1

  • Afin de respecter la chaîne du froid, vous pouvez utiliser un emballage isotherme (sacoche, sac…) pour le transporter. Dès votre arrivée chez vous, placez la boîte de médicament dans le réfrigérateur.1

  • Conservez votre traitement dans l’emballage d’origine, à l’abri de la lumière et hors de la vue et de la portée des enfants.1

Vous prenez l’avion ?

Votre traitement peut être placé en cabine.

Il est préférable d’avoir une ordonnance en anglais, un certificat médical en anglais et la boîte d’origine de votre traitement.2

S’organiser

S’organiser pour prendre son traitement pendant les vacances peut être plus compliqué que dans le cadre de la vie quotidienne.

Vérifiez la date de péremption et le nombre de boîtes disponibles. Si besoin, commandez votre traitement 48 heures à l’avance auprès de votre pharmacien.

Suivez les consignes de transport pour respecter la chaîne du froid.

Si vous voyagez en avion, votre traitement doit être gardé en cabine, à basse température et en conditionnement isotherme, conformément aux précautions de conservations indiquées dans la notice. En soute, il risque d’être soumis à des températures trop froides. Sur les vols long courrier, le personnel est habitué à fournir des pains de glace ; veillez cependant à ne pas congeler le produit. Il est préférable d’en faire la demande lors de votre réservation.

Pour faciliter les contrôles douaniers, il est recommandé de conserver sur vous3 :

  • une ordonnance de votre médecin précisant le nom des substances contenues dans votre traitement, en dénomination commune internationale (DCI)
  • une attestation médicale certifiant que vous devez utiliser des seringues ou stylos et aiguilles (en français et si possible, selon votre destination, en anglais)

Pour plus d’information sur les modalités de transport, contactez votre compagnie aérienne.

Se faire vacciner

Selon votre destination, des vaccins peuvent être obligatoires ou recommandés.

Pour se rendre dans certains pays d’Afrique, d’Amérique Centrale ou du Sud, ainsi qu’en Guyane, la vaccination contre la fièvre jaune est indispensable mais est contre-indiquée avec les médicaments anti-IL23. Avant de réserver un voyage à destination d’un pays d’Afrique ou d’Amérique du Sud ou Centrale, il est préférable de se renseigner pour savoir si la vaccination contre la fièvre jaune est nécessaire voire obligatoire

Pour tous renseignements concernant les vaccinations nécessaires pour se rendre dans un pays étranger, des sites web apportent des informations, en particulier :

www.pasteur-lille.fr/sante/je-voyage/ ou http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs_909/index.html


Pour en savoir plus, consultez notre brochure :

Sources :

  1. Notices des médicaments anti-IL23
  2. Votre santé en voyage. Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères. https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/informations-pratiques/preparer-son-depart/sante/. Consulté le 17/02/2020.
  3. AMELI. Comment préparer sa trousse de médicaments pour partir en voyage ?

PARTAGER CET ARTICLE